Skip Navigation Links

Les cafés citoyens des MJC du Grand Dijon

Cette initiative née d'une étroite collaboration entre les MJC du Grand Dijon, la Fédération régionale des MJC de Bourgogne et l'Union départementale des MJC de Côte d'Or, a pour objectif de permettre aux animateurs des MJC de réfléchir et débattre de sujets liés à leur pratique professionnelle et liés aux questions posées par le public.

 

Les cafés citoyens se tiennent dans un café, le mardi matin, agrémentés d'un petit déjeuner, à raison de 4 à 5 rendez- vous annuels. Ils ont débuté au mois d'avril 2006.

 

Les sujets abordés sont choisis soit par les participants, soit par une MJC, soit par l'Union départementale ou la Fédération régionale. Un intervenant introduit la réflexion et ouvre les pistes du débat. La Fédération régionale finance les frais de l'intervenant ; l'Union départementale organise sa venue, rédige le compte- rendu de la séance, fait les recherches bibliographiques, réalise les invitations et définit avec l'intervenant l'approche du sujet.

 

L'ensemble des contributions, des recherches bibliographiques et des comptes-rendus est compilé dans un livret qui est à disposition de tous ceux qui en font la demande.

 

D'avril 2006 à juin 2010, les sujets suivants ont été traités :
la notion de réseau (Alain Chanard – trajectoire formation), l'engagement des jeunes dans la cité (Noëlle Diébold – cabinet Peiros), la participation des usagers dans le nouveau plan de cohésion sociale (Pierre Mahey – ADELS), l'éducation à l'image (Liliane Boccacio – Musée des Beaux Arts de Dijon), l'action culturelle avec les jeunes : à qui l'initiative ? (Benjamin Magnen – Zutiques productions).

 

Le deuxième cycle des cafés citoyens a débuté le 16 octobre 2007 par un deuxième chapitre consacré aux pratiques culturelles des jeunes( Huguette Bonomi- pôle culture FFMJC), suivi d'une réflexion sur l'éducation populaire ( Christian Maurel- sociologue), puis d'un thème sur le respect (Etienne Guillot – philosophe), sur les échanges internationaux (Serge Grappin – cellule culturelle du rectorat de Dijon), sur la lutte contre les discriminations (Rachid Alaoui- socio économiste) et conclue provisoirement par le thème de la violence chez les adolescents abordé sous l'angle de la relation filles garçons ( collectif composé des CEMEA- Féminin Technique- solidarité femmes-CIDFF- ALTHEA- Le Pas- Adefo / la délégation régionale aux droits des femmes et égalité).