Skip Navigation Links

Fonds local d'aide à l'initiative des jeunes (Côte d'Or)

Mis en place en 1995, ce dispositif départemental fonctionne par le biais de conventions signées avec 18 associations. La Direction régionale et départementale de la cohésion sociale (DRDCS) confie les fonds d'aide aux associations conventionnées qui les redistribuent sous forme de bourses aux jeunes.
L'Union départementale des MJC de Côte d'Or (UDMJC21) est l'une de ces associations.

Pour qui ?

Les jeunes de 13 à 25 ans qui résident dans une commune où il existe un Fonds local d'aide à l'initiative des jeunes (FLAIJ) ou qui fréquentent une association porteuse du FLAIJ.

Les jeunes qui habitent une commune où il n'y a pas de correspondant local peuvent s'adresser à l'UDMJC 21.

 

Qu'est- ce- que c'est?

- Une aide financière qui peut aller jusqu'à 800 € ; pour une aide supérieure à 800 € le dispositif Défi jeunes semble plus adapté.
- une écoute et un accompagnement.
- un appui technique ou matériel.

 

Pour quoi?

Pour réaliser un rêve, un projet, seul(e) ou à plusieurs.

 

Dans quels domaines?

Dans tous les domaines (sportif, culturel, humanitaire) à l'exception de la scolarité, des études et des stages.

 

Comment faire?

- Prendre contact avec le correspondant local du FLAIJ.
- remplir un dossier.
- présenter le projet seul ou en groupe devant un comité local de validation. Ce comité est composé de personnalités locales réunies à l'occasion.
- le délai: il n'y en pas. Dès que le dossier est prêt il passe en commission.

 

Les critères d'appréciation des projets

- La motivation.
- l'originalité.
- l'ouverture aux autres.
- la participation à la vie locale.

D'autres critères peuvent avoir été définis localement. Se renseigner auprès du correspondant local.

 

Quand?

Le comité local de pilotage se réunit toute l'année en fonction des demandes.

 

Les responsabilités

Une fois l'aide obtenue, le porteur de projet s'engage à réaliser son projet et à en faire le récit. Tout l'argent qui n'aura pas été dépensé pour le projet devra être reversé.

 

Qui décide?

Le projet est défendu devant un comité local de pilotage qui décidera ou non de le soutenir et selon quelle modalité. Ce comité rassemble des élus locaux, des responsables d'associations, des animateurs, un représentant de la Caisse d'Allocations Familiales, un représentant de la direction régionale et départementale de la cohésion sociale.

 

Qui contacter?

Pour connaître le nom du correspondant local, il faut s'adresser à l'UDMJC 21 ou à la mairie de votre lieu d'habitation.